Epicanthus : Définition et manifestations

épicanthus

Encore appelé « pli épicanthique » ou le phénomène des « yeux bridés », l’épicanthus se manifeste par un repli vertical de la peau située au niveau de l’angle interne de l’œil. Il s’agit d’un phénomène congénital que l’on retrouve beaucoup plus souvent chez les enfants asiatiques. Il peut survenir tout seul ou en compagnie d’une pathologie particulière. L’épicanthus n’est pas un problème majeur en soi, mais s’il atteint un certain degré de gravité, il est possible de procéder à une opération. Découvrez toutes les informations relatives au pli épicanthique dans cet article.

Epicanthus : que faut-il en retenir ?

Le phénomène des yeux bridés se manifeste par un pli cutané vertical plus ou moins prononcé qui part de l’angle interne de l’œil et qui couvre à partir de la paupière supérieure jusqu’au bord du nez. Il s’agit d’un phénomène propre à plusieurs types de personnes. Il est fréquent de le retrouver chez les Asiatiques, les Africains (surtout les malgaches), les Amérindiens, chez les Inuits et aussi chez les Aléoutes. En Asie, l’épicanthus est considéré comme une adaptation de l’œil au climat de la zone géographique. Il est effectivement possible que le repli en question serve à protéger l’œil des vents ou des reflets agressifs du soleil sur la neige ou encore la glace.

Le pli épicanthique peut donner lieu à un repli excessif de l’œil ; ce qui pourrait donner une impression de strabisme. Il faut également savoir que l’épicanthus peut être un phénomène normal ou intervenir en guise de symptôme d’une pathologie. Les pathologies auxquelles s’associe l’épicanthus sont diverses.

Lien avec la trisomie 21

Encore connue sous le nom de « mongolisme » ou le « syndrome de Down », la trisomie 21 est qualifiée comme une anomalie chromosomique congénitale. Dans le cadre de son association avec la trisomie 21, l’épicanthus crée des fentes de paupières obliques vers le haut et l’extérieur. Cet état de choses donne lieu à des yeux très écartés avec un strabisme ou des mouvements pendulaires. Il est aussi possible de voir les iris donner naissance à des tâches caractéristiques de couleur blanche.

Le faible développement de leurs os donne lieu à un nez aplati au niveau de la racine chez le sujet. Les oreilles deviennent petites et molles tandis que la langue peut déborder de la bouche. En guise d’autres signes visibles de la trisomie 21, il faut citer le retard cognitif, les troubles morphologiques et des malformations congénitales (cardiopathies).

L’épicanthus et le syndrome de Williams

Le pli épicanthique est également associé au syndrome de Williams encore appelé syndrome de Williams-Beuren. Une telle association peut donner lieu à des manifestations telles que le faciès « elfique » (il est qualifié ainsi car on en compare le visage à celui d’un elfe. Il présente en effet, un grand front et une grande bouche avec une lèvre inférieure éversée, des joues rebondies et des cernes remplis de graisse), un retard mental, un trouble d’ordre comportemental, un tissu conjonctif anormal, une maladie cardiaque congénitale ou encore une éventuelle hypercalcémie. Il faut savoir que l’association du phénomène des yeux bridés et d’une pathologie peut donner lieu à un certain nombre de manifestations différentes.

L’épicanthus et le syndrome d’alcoolisation fœtale

La prise d’alcool pendant la grossesse porte un effet tératogène c’est-à-dire qu’elle entraîne des malformations congénitales et entrave le développement du bébé au sein de l’utérus. Cela affecte considérablement le système nerveux et le cerveau du bébé. Une femme enceinte qui s’adonne à des prises d’alcool expose son enfant à des risques de retard de croissance, d’une prématurité ou pire, d’un avortement, de troubles mentaux, ou encore de malformations.

L’impact de l’effet peut s’étendre à la croissance de l’enfant, son système nerveux central, les traits de son visage avec le risque d’épicanthus au niveau des yeux, une possible bosse entre les deux sourcils. Sans oublier les oreilles basses, et décollées, les narines excessivement orientées vers l’avant, une fossette longue et arrondie au niveau de la lèvre supérieure, une petite mandibule située trop en arrière et bien d’autres manifestations encore. Selon la pathologie à laquelle le problème des yeux bridés est associé, il faut consulter un expert qui va pouvoir décider du traitement le plus approprié. Cela peut conduire à une intervention chirurgicale ou à d’autres types de traitements particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *