Les bienfaits de l’acupuncture sur la santé

L’acupuncture, on en entend parler un peu partout. Films, séries, documentaires ou praticiens vantent les mérites de cette médecine thérapeutique ancestrale basée sur la circulation des énergies. Mais qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche et quels en sont les bienfaits ? Voici quelques éléments de réponse.

L’acupuncture, qu’est-ce que c’est ?

L’acupuncture ou Zhen Jiu en chinois est une branche de la médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste à poser des aiguilles sur certains points du corps, particulièrement là où passent les méridiens énergétiques, vecteur de l’énergie vitale.

Le but de la méthode est de rétablir cette énergie vitale ou < qi >. Il faut savoir que selon la médecine chinoise, la maladie ou n’importe quel autre déséquilibre au niveau de la santé, n’est que le résultat d’une mauvaise circulation du flux énergétique.

Mieux, selon le Tao, qui est le fondement même de l’acupuncture, la maladie survient lorsqu’il y a déséquilibre entre les énergies externes et internes de l’homme (Yin et Yang). Ainsi, lorsque ces deux énergies sont équilibrées, l’homme peut jouir d’une excellente harmonie entre son corps et son esprit. Cela lui permet d’être non seulement en bonne santé mais surtout d’être en phase avec son mental, son corps et ses émotions.

Grâce a ses avantages considérables, l’acupuncture a été inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO qui la décrit d’ailleurs comme << un art thérapeutique qui élabore son raisonnement diagnostique et thérapeutique sur une vision énergétique Taoïste de l’Homme et de l’Univers >>. L’acupuncture est pratiquée par un acupuncteur traditionnel ou un praticien moderne qui connait les principes de la méthode.

Les principes de l’acupuncture

Le Zhen Jiu se base sur deux principes fondamentaux :

  • Entretenir le Yuan Qi (énergie vitale) de l’homme dans un souci de prévention et,
  • Rééquilibrer l’énergie du patient en agissant sur ses plans émotionnels, environnementaux et systémiques.

Tout acupuncteur traditionnel sait qu’il est primordial de rétablir l’équilibre énergétique interne de l’homme mais aussi d’aider ce dernier à se reconnecter à son environnement.

Pour ce faire, le praticien devra alors se baser sur les principes de la méthode pour comprendre les mécanismes profonds qui sont à l’origine des douleurs et des dysfonctionnements du malade.

Ainsi, lors de la séance, le professionnel choisira les points d’acupuncture (racine et branches) en fonction de l’histoire de vie de l’individu, son environnement climatique et émotionnel (le fond) mais aussi en fonction des symptômes et de l’apparence (la forme) du malade.

Une fois que la racine et les branches du problème sont connues, le praticien devra ensuite établir un bilan énergétique traditionnel complet. Ce bilan prendra en compte la vitalité ou la fatigue du patient, l’aspect de sa langue et son aspect physique, ses pouls radiaux, l’odeur de sa peau, la souplesse de son ventre (palpations du ventre).

 Comment se passe une séance d’acupuncture ?

La première séance d’acupuncture visera à établir un contact entre le praticien et l’individu malade. Le professionnel cherchera alors à connaitre le terrain de la personne, son profil énergétique, les raisons de sa demande ainsi que les problèmes de santé connus à ce jour.

Viendra ensuite le temps du diagnostic énergétique en 8 temps (Yang Yin − Surface Intérieur − Plénitude Vide − Chaleur Froid) qui sera suivi de la pose des aiguilles. Celle-ci se fait en 2 temps :

  • la tonification : c’est le remplissage du méridien,
  • la dispersion : il s’agit de la stimulation du QI.

La séance d’acupuncture fluctue entre 20 et 45 min selon le cas traité et varie selon l’âge du patient et le mal qui le ronge. Certaines méthodes telles que les massages tuina et shiatsu, le moxa ou la luminothérapie peuvent être ajoutées au traitement pour les cas difficiles.

Il est recommandé d’espacer les séances lorsque les dérèglements énergétiques sont chroniques ou aigus. Le but de la manœuvre est de permettre au patient de guérir à son rythme. C’est cette approche personnalisée qui confère à la méthode ses nombreux avantages.

Les bienfaits de la méthode Zhen Jiu

L’acupuncture tout comme l’homéopathie se révèle très efficace pour traiter les douleurs chroniques telles que la migraine ou les maux de tête répétitifs.

La méthode agit aussi comme un analgésique naturel qui permet de soulager les douleurs postopératoires et même de contrôler les nausées et vomissements qui résultent d’une chirurgie ou d’une grossesse.

Elle est également efficace pour le sevrage tabagique, les troubles alimentaires ou ceux du sommeil, la baisse de la libido, la fatigue chronique, la perte de poids, l’anxiété, le stress, l’hypnose ou la réflexologie.

L’acupuncture traditionnelle est-elle réellement efficace ?

Il va sans dire que le Zhen Jiu s’est fait une place de choix dans le monde des médecines complémentaires. Pour certains praticiens, cette méthode serait efficace dans les suivies de chimiothérapies ou pour les traitements lourds tels que le cancer. Mais elle serait aussi une véritable aubaine pour les personnes désirant suivre la voie du Tao.

Dans le même ordre d’idée, d’autres acupuncteurs traditionnels recommandent une certaine rigueur dans la pratique de la méthode. Selon eux, il serait indélicat de traiter l’acupuncture de médecine douce car elle aurait un réel impact sur la santé de l’homme et fournirait des résultats souvent spectaculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *